g-rdv.com // la Galerie Rendez-vous // Présentation de la galerie // Les expositions //

Pascale Abadie #1

Franco Cossutta #2

Françoise Radet / Catherine Val / Christian Tréhel #3

   

 

Les travaux de la peintre animalière Pascale Abadie nombreuses fois lauréate des prix excellences, publics, invitée d'honneur et retenue pour la deuxième année consécutive au salon national des artistes animaliers de Brie sur Marne, salon de prestige reconnu internationalement.

Pascale Abadie artiste dans l'âme dès l'enfance s'inspire de son environnement, où la nature est reine. Elle enrichie sa démarche par des études artistiques  bac et poste bac « l’ESAG Penninghen (école supérieure d’art graphique) ». Ensuite elle rencontre l'amour et participe aux travaux dans la ferme familiale, élève ses enfants. Enfin le cadeau d'une magnifique boite de peinture à l’huile sonne l’heure de sa résurgence et relance sa production artistique depuis 20 ans déjà. Et quelle touche ! Quel coup de pinceau !

Pascale Abadie a trop à dire, tellement que ses mots sont bloqués dans l'entonnoir de son trait qu'elle est une artiste devenue stoïque et taciturne avec encore d'autres secrets à découvrir.

 

Bio Pascale :

Passionnée de dessin depuis ma plus tendre enfance, je me suis naturellement dirigée après le bac vers un atelier à Paris « l’ESAG Penninghen (école supérieure d’art graphique) » pour un enseignement très large des arts plastiques.

Ayant été appelée vers une autre destinée (reprendre la ferme familiale avec mon mari et mon petit frère) j’ai oublié un moment mes rêves de jeunesse pour les retrouver il y a une vingtaine d’années après avoir reçu en cadeau une magnifique boite de peinture à l’huile.

Je me suis alors plongée dans la littérature artistique (technique) où j’ai appris les bases qui m’ont permis de me lancer dans ma passion.

L’acrylique a suivi l’huile, sans la remplacer.

Pour ma part, je la maîtrise mieux pour les peintures animalières. Son temps de séchage très court me permet de retoucher de nombreuses fois les détails des plumes, carapaces et autres poils, mais aussi de ne pas barbouiller le fond de peinture fraîche depuis que je le laisse en lin naturel.

L’huile quant à elle m’est indispensable pour la réalisation des portraits, nus et peintures fantastiques.

J’ai approfondi la magie de cette technique pour rendre le velouté d’une peau par exemple avec un peintre de Jouarre : Antoine Beck.

Même si je me suis plutôt spécialisée dans la peinture animalière depuis quelques années, j’aime toujours de temps en temps retrouver le fantastique, les paysages ou les natures mortes.

Mes tableaux sont toujours plutôt figuratifs quel que soit le sujet abordé.

J’espère que vous prendrez autant de plaisir à regarder mes petits amis que j’en aie éprouvé à les voir sortir de la toile. Puissent-ils vous séduire.