g-rdv.com // la Galerie d'art "Rendez-vous" // Présentation de la galerie // Les expositions // Les artistes // Contact

// L'association Rendez-vous // Les statuts // Adhésion en ligne

 

 

Françoise Radet

 

1.53 m, un boule d’énergie, c’est Françoise aux vies multiples.

Née le 13 avril 1945, très tôt Françoise est plongée dans l’art. Dès ses 10 ans elle veut devenir actrice et danseuse. Précoce, elle monte des spectacles. Malade des poumons, c’est à l'Aérium Blanche Neige en Haute-Savoie qu’elle continue son entreprise.L’art porte Françoise et lui permet de sortir de la maladie.

Ensuite s’enchaînent les rencontres avec les arts et leurs artistes : le cinéma avec Bernard Leblanc, Jukka Mannerkorpi, qui devient son mari (un amour de 50 ans) ; le théâtre et François Le Huche, phoniatre.

À 21 ans, avec son mari finlandais parlant 9 langues, elle part pour la Finlande. Elle reprend ses études et entre aux Beaux-arts d’Helsinki où elle restera 4 ans. Elle fait plusieurs stages à Florence, la référence mondiale du raffinement, et des voyages d'étude en Espagne, au Portugal, en Italie, en Angleterre, en Pologne, en Russie...

Le couple établit des liens d’amitié avec un jeune journaliste, Olivier Decargue. Françoise anime une émission pendant un an sur l’apprentissage de la langue Française, et peint sur l’île privée du couple, en Carélie du sud. Elle expose en galerie à Helsinki.

De retour en France à 41 ans, le couple s’installe à Paris. Françoise, dite "l’Hirondelle", expose régulièrement sa peinture rue Madame et dans différents centres culturels du quartier Bastille.

A 45 ans, elle achète une maison avec un immense terrain, Clos Joli, à Bercy, où elle s’élabore un jardin. Durant 25 ans, elle crée des œuvres florales vivaces éphémères. Le monde entier vient visiter son jardin : Canadiens, américains, allemands, russes… Elle y organise des stages de peinture, des concerts, des expositions d’art plastique. Elle est primée par les Parcs et Jardins de Picardie et nommée ambassadrice des jardins de Picardie par Xavier Bertrand.

Au milieu de son jardin trônent les bronzes de Catherine Val, de la collection des Flambeaux. Issus d'un échange amical entre deux femmes, ces sculptures s'inspirent de l’âme des mots.

Ces Flambeaux, une nouvelle fois, illumineront l'exposition des dessins de Françoise créés ses 4 dernières années.